Plus grosse la pomme …

Dans les souches des arbres, je vois souvent une grosse pomme en gestation :
le départ des racines, la nature du terrain, garni de pierres ou lisse, la qualité de la terre, le climat, donneront des couleurs, des noeuds, des cavités imprévisibles, surprenantes parfois et toujours uniques.

Le travail est  long et minutieux car il faut enlever toutes les pierres et la terre, faute de quoi, l’outil se désaffûttera en une seconde.

Ces pommes peuvent faire vingt, trente centimètres de diamètre et plus, chacune reçoit une queue en fer forgé réalisée par un ferronnier d’art local.

Finition huilée polie et cirée.

Poire et pommes

Comment réchauffer une déco contemporaine ou plus traditionnelle ? Avec un objet en bois, aux formes rondes et simples posé sur une étagère, une table basse, ou un bureau.
La chaleur douce et discrète du bois se décline dans un nuancier de tons aussi large qu’il existe d’essences : brun doré du pommier, rosé du prunier, tirant sur le jaune pour le buis, pain brûlé pour le noyer…
Chaque fruit est unique et sa texture particulière : lisse, trouée, noueuse, échauffée…
Imprégnés d’une couche d’huile dure biologique ils sont ensuite polis et cirés.
La queue est en métal, martelée jusqu’à reproduire une forme végétale.